ET LE BROUILLARD S’ESTOMPE